Acteurs

Actions

Ressources

Actualités

Marque Bretagne
Donnons du sens à l'économie

 La protection de l'environnement

Le développement durable dans son volet économique se concilie naturellement avec l’économie sociale.

Sur le volet environnemental, les structures de l’ESS doivent aussi adopter une démarche volontariste !

 

POURQUOI ?

 

Des bénéfices pour les structures

  • En phase avec la population française, de plus en plus sensible à la question environnementale. C’est un outil essentiel pour la conduite des actions et des politiques environnementales.
  • En phase avec les valeurs fondamentales de l’ESS, notamment sur les circuits courts et les achats socialement responsables
  • Potentielles limitations des dépenses (réductions des coûts, anticipation sur les normes environnementales).

 

Des bénéfices pour la société au sens large

  • Nécessité de l’implication de la société civile, du secteur privé et des citoyen.ne.s à la réussite des objectifs nationaux de développement durable
  • Potentiel levier de croissance pour l’emploi
 

COMMENT ?

 

Adopter une démarche de progrès en se fondant sur les principes ESS

  • Réduire les coûts directs ou indirects et les impacts négatifs sur l’environnement
  • Faire réfléchir les salarié.e.s et les usager.ère.s autour d’enjeux et de pratiques liés au développement durable (achats socialement responsables, lutte contre les gaspillages, économie d’énergie avec une utilisation plus raisonnée des lumières et des chauffages par exemple)
  • Lutter contre le gaspillage énergétique et alimentaire via une économie réelle sur les achats
  • Anticiper sur les mises aux normes environnementales permettant une ventilation des coûts et donc une limitation des dépenses (mise aux normes progressive) aussi bien pour le matériel que l’immobilier

 

ET CONCRÈTEMENT ?

 

S’inspirer de pratiques mises en place par des structures de l’ESS, comme :

Développement durable et coopération territoriale

Un accord cadre de partenariat, le premier accord cadre de ce type en France, a été signé entre les directions de l’ADEME et de l’ARS Basse-Normandie en novembre 2013. Ce partenariat a pour but de structurer la démarche régionale et de proposer de façon collective aux établissements des objectifs de réduction d’émission des gaz à effets de serre, de développement des achats socialement responsables, de valorisation de la conception et de la réalisation de bâtiments « Haut qualité environnementale ». 4 axes de travail ont été retenus :

  • la mise en œuvre d’opérations groupées de diagnostics énergétiques
  • la mise en réseau des acteurs (échanges entre les établissements sur leurs difficultés et les solutions possibles)
  • la formation des acteurs
  • la création, le partage et le suivi d’indicateurs

 

Initiatives de la transition énergétique citoyennes

Les exemples se multiplient, partout en France, de citoyens qui se réunissent pour produire les énergies dont ils ont besoin. Ils fondent des coopératives, associent la collectivité à leur projet et se financent par le financement participatif. Se faisant, ils créent leurs propres emplois et bénéficient directement d’énergies renouvelables produites sur le territoire à coût réduit.

http://www.lelabo-ess.org/-transition-energetique-citoyenne-150-.html

 

Ces exemples sont extraits du Guide des bonnes pratiques des entreprises de l'ESS. Consultez le guide pour en savoir plus !

 

Contact

La Cress Bretagne est en charge de l'animation et de la promotion du Guide des bonnes pratiques de l'ESS.

Pour plus d'informations, contactez Anne Poterel Maisonneuve - apoterel-maisonneuve@cress-bretagne.org

 

Illustration : https://fr.freepik.com/

Ils nous soutiennent
 
    République Francaise  
  Finitère Ille-et-Vilaine Rennes Métro Brest  
Caisse des dépot Caisse d'épargne Crédit agricole Credit mutuel de Bretagne Harmonie Mutuelle Chorum