Acteurs

Actions

Ressources

Actualités

Marque Bretagne
Donnons du sens à l'économie

 Quelques éléments d’histoire...

Les entreprises de l’ESS réinventent l’économie depuis près de 200 ans.

L'Economie sociale et solidaire, une longue histoire

Les premières sociétés de secours mutuel semblent remonter au Moyen Age et les premières coopératives au XIVe siècle (avec les fruitières du Jura). Mais c’est la réaction aux violences sociales qui accompagnent la révolution industrielle du XIXe siècle qui marque véritablement la naissance de l’économie sociale en France et en Europe, sous l’influence de différents courants (socialistes, chrétiens, libéraux, anarchistes), à l’initiative du mouvement ouvrier mais aussi d’un patronat social. De nombreuses initiatives virent le jour pour lutter contre les inégalités, l’injustice, la pauvreté…

Le terme d’économie sociale n'apparaît qu’au milieu du XIXe siècle

Une réaction aux impacts négatifs du capitalisme industriel

L’idée d’une économie « sociale » apparait au cours des années 1830-1840. Ce terme exprime alors une volonté de réformer la société, en humanisant les rapports économiques. Le terme va s’appliquer progressivement aux activités des sociétés de secours mutuel, des coopératives et des associations, qui viennent tempérer les méfaits sociaux du capitalisme en plein essor.

La loi de 1901 sur la liberté d'association

En 1901, la loi sur la liberté d'associaiton est venue légaliser les mouvements associatifs préexistants et permettre la naissance en toute liberté d’associations innombrables.
Toutes les préoccupations d’ordre social, culturel ou plus tard environnemental ont pu se cristalliser grâce à un outil de coopération simple permettant aussi bien de faire valoir collectivement des idées que de mettre en pratique ces idées à travers des réalisations économiques sans but lucratif.

Celui d’économie solidaire à la fin du XXe siècle

Avec l’émergence de nouvelles questions sociales dans les années 1980 a émergé l'économie solidaire avec des initiatives collectives portant notamment sur :

  •     le développement local,
  •     l’insertion par l’économique,
  •     le commerce équitable,
  •     les finances solidaires.

Elles reposent sur des solidarités de proximité, volontaires et choisies et mobilisant, pour le succès des activités, tout autant les bénévoles et les usagers que les salariés employés à leur réalisation. Ces expériences entendent associer à la création d'emplois, le renforcement du lien social et des pratiques démocratiques renouvelées.

On parle aujourd’hui d’économie sociale et solidaire

L’expression « économie sociale » n’est entrée dans le droit français qu’en 1981 avec la création de la Délégation Interministérielle à l‘économie sociale (DIES). En 2000, la création d’un Secrétariat d’Etat à l’Economie Solidaire a marqué une nouvelle étape de la reconnaissance de cette économie alternative.
Pour prendre en compte la diversité d’initiatives, anciennes ou nouvelles mais toutes animées du même esprit - mettre l’homme au centre de la préoccupation de l’activité et entreprendre ensemble autrement - on peut parler aujourd’hui d’économie sociale et solidaire.

L’ESS a été à l’origine de grandes innovations qui font partie de notre vie quotidienne :

  •     la sécurité sociale
  •     les chèques déjeuner
  •     les banques coopératives

Chiffres clés

Ils nous soutiennent
Région bretagne
Finitère
Ille et vilaine
République Francaise
Brest
Rennes Métro
Caisse d'épargne
Crédit agricole
Credit mutuel
Chorum