Acteurs

Actions

Ressources

Actualités

Marque Bretagne
Donnons du sens à l'économie

Idées reçues

 Ce que n'est pas l'ESS

L'ESS est parfois assimilée, voire réduite, à tel ou tel secteur d'activité, à certaines modalités de financements. Pour bien comprendre l'ESS, il est important de déconstruire ces fausses représentations.

Du social 

Il est vrai que l’ESS est très présente dans les champs du social et médico-social mais ces secteurs ne représentent qu'un tiers des effectifs salariés et 11% des établissements.
L’ESS est en fait présente sur tous les secteurs d'activités. L'essor du statut SCOP notamment, la fait investir de nouveaux champs d'activités comme la communication ou le numérique.
Le terme « Social » d’ESS renvoie à la dimension collective, non au secteur " social".

Une économie subventionnée

Le rapport de Jean-Jack Queyranne de juin 2013 faisait état de 6000 aides publiques aux entreprises d’un montant total de 110 milliards par an… L’ESS en général, et les associations en particulier, sont très peu bénéficiaires de ces aides.
On estime à 30 milliards par an le montant des subventions versées par les pouvoirs publics aux associations.
Mais à la différence de celles reçues par le secteur lucratif, les subventions aux associations se font en contrepartie de services rendus aux territoires et à leurs habitants. Elles sont socialisées et non privatisées.
Certaines structures de l’ESS reçoivent des financements publics sous forme de subventions en contrepartie d’actions permettant aux pouvoirs publics d’exercer leurs missions obligatoires.

Des contrats aidés ou précaires, principalement

Les contrats aidés restent marginaux dans l’ESS. Seuls 7% des postes de l’ESS sont en contrats aidés.
L’ESS n’emploie que 46% des postes en contrats-aidés en Bretagne, la majorité étant dans le secteur public.
Une grande partie de ces contrats aidés sont des contrats d'insertion dont bénéficie des personnes en grande difficulté dans le cadre de structures de l'insertion par l'activité économique.
Les contrats d’apprentissage sont également des contrats « aidés » : (exonérations de charges, primes au recrutement, crédits d’impots, déductions fiscales, etc…). L’ESS ne bénéficie que très peu des financements de soutien à l’apprentissage ; elle ne représente que 3% des contrats d’apprentissage (2% dans les coopératives,  1% dans les associations) en Bretagne.

L'insertion par l'activité économique

Historiquement, les structures de l'insertion par l'activité économique ont émergé avec la notion d'économie solidaire. D'où une confusion fréquente entre ESS et insertion par l'économique ...
La Bretagne compte environ 130 établissements de l'IAE portés par des structures de l'ESS, soit 1% des établissements de l'ESS.

 

 

 

 

 

 

Ils nous soutiennent
Région bretagne
Finitère
Ille et vilaine
République Francaise
Brest
Rennes Métro
Caisse d'épargne
Crédit agricole
Credit mutuel
Chorum