Acteurs

Actions

Ressources

Actualités

Marque Bretagne
Donnons du sens à l'économie

 L'ESS et la culture en Bretagne

Le secteur artistique et culturel est un lieu d’investissement fort de l’Économie sociale et solidaire (ESS). Il s’est fortement développé en Bretagne ces dix dernières années, mais cette croissance est aujourd’hui entravée par la raréfaction des financements publics. Les mutations que connaît le secteur questionnent l’accessibilité des pratiques artistiques et culturelles sur les territoires.

Le 2ème secteur de l’ESS en nombre d’établissements

Le secteur culturel de l’ESS représente 1341 établissements en Bretagne, quasiment 10% des établissements de l’ESS. Si on y ajoute les établissements d’animation socio-culturelle non classés dans le secteur par l’INSEE, on atteint presque les 2000 établissements (14.5% des établissements). Ce qui fait de la culture le deuxième secteur de l’ESS en nombre d’établissements, derrière le sport.
Du côté de l’emploi, le secteur représente 2287 ETP, 4665 ETP si on l’élargit à l’animation socio-culturelle.


L’ESS est incontournable sur les services culturels en milieu rural

Carte culture

Le poids de l’ESS dans l’emploi culturel apparait plus faible au niveau des territoires des grands centres urbains où s’implantent, de manière privilégiée, les activités commerciales et marchandes du secteur privé lucratif (commerces de biens culturels, cabinets d’architecture, production audiovisuelle et multimédia) et les grands établissements publics (théâtres, musées…). C’est donc sur les territoires ruraux que l’ESS affiche une place plus importante.

Un manque de structuration

Par la diversité de leurs activités, leur dispersion sur les territoires, et la faiblesse des regroupements fédératifs, les initiatives porteuses d’une autre économie de l’art et de la culture ont du mal à se rendre visibles, à se faire entendre de manière collective, de façon à être prises en compte dans les politiques dédiées à l’ESS.
De ce fait, le groupe de travail qui s’est mobilisé pendant plus d’un an en Bretagne a décidé de trois axes prioritaires pour construire ce pont entre le secteur culturel et celui de l’ESS :

  1. que les acteurs culturels de l’ESS se reconnaissent entre eux autour de valeurs communes et de nouveaux modes de développement socio-économique ;
  2. qu’ils soient reconnus par les autres acteurs de l’ESS ;
  3. qu’ils soient identifiés par les pouvoirs publics en tant que contributeurs de l’intérêt général fondé sur les droits fondamentaux des personnes et le respect des différentes formes d’expression, de pratiques et de représentations artistiques et culturelles.
     

 

 

Dynamiques collectives d'acteurs culturels bretons

Reset...

Chiffres clés

  • 2000 établissements
  • 4700 salariés
  • 37% de l'emploi régional de la culture dans l'ESS
Ils nous soutiennent
Région bretagne
Finitère
Ille et vilaine
République Francaise
Brest
Rennes Métro
Caisse d'épargne
Crédit agricole
Credit mutuel
Chorum