Portail de l'Economie Sociale et Solidaire en Bretagne

Accueil > Mieux connaître l'ESS > Valeurs et entreprises > Instances représentatives

Instances représentatives

Envoyer Imprimer PDF
Dans cette page
Instances représentatives
En Europe
L’autre mondialisation
Au Sud

En France 

tof_solL’économie sociale et solidaire est présente en France dans tous les champs d’activités, parmi lesquels l'action sociale, la banque, l’assurance, l'enseignement, la santé, le commerce, l’artisanat, le tourisme, la culture, l'industrie, la construction, l'environnement, l'agriculture...

Chaque français est en contact avec l’économie sociale. Les mutuelles de santé et de prévoyance couvrent plus de 30 millions de personnes. Les mutuelles d’assurance une automobile sur deux et deux habitations sur trois.

Qui ne connaît les coopératives, de pêche, de transport, de distribution, les coopératives de salariés et les banques coopératives ? Quant aux associations, elles sont présentes partout : monde sportif, culturel, éducatif, familial, sanitaire et social, environnement.

L’économie sociale et solidaire représente en France (voir le panorama de l'ESS en France et dans les régions)
  • plus de mille milliards de ressources
  • 2,3 millions de salariés, soit un emploi sur 10
  • 215 000 établissements employeurs
  • plus de 100 000 emplois créés chaque année
  • la source de grandes innovations économiques et sociales

De grandes innovations qui font aujourd’hui partie de notre vie quotidienne sont issues de l’économie sociale


Quelques exemples...

à l’initiative des mutuelles de santé :
la création de la Sécurité Sociale via les sociétés de secours mutuel, la couverture maladie universelle, les indemnités journalières en cas d’accident, la promotion du médicament générique, le tiers payant…
à l’initiative des associations :

l’aide à domicile, l’alternative à l’hospitalisation, la prise en charge des personnes handicapées, les villages de vacance, la formation qualifiante, les associations et entreprises d’insertion par l‘économique, les centres sociaux etc...

à l’initiative des mutuelles d’assurance :

le constat amiable, les garages agréés, le tiers payant en assurance automobile.

à l’initiative des coopératives :

le contrôle qualité des produits, l’animation sociale en milieu rural, les prêts bancaires à taux variables, le chèque-déjeuner.

Regroupements des entreprises de l'économie sociale et solidaire

Site du CNCRESLe Conseil national des Chambres régionales de l’économie sociale (CNCRES) rassemble les 24 Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CRES). Il a pour objet de :
  • consolider la représentation des CRES
  • favoriser le développement d’actions sociales innovantes
  • contribuer à la structuration du secteur de l’économie sociale et solidaire
  • soutenir la structuration des CRES et la mutualisation des expériences.

Le CNCRES est une structure de concertation et de coordination, qui applique le principe de subsidiarité et se nourrit des réalités de terrain. Il se situe comme acteur au sein du CEGES.

Site du CEGES Le Conseil des Entreprises, employeurs et Groupements de l’Economie Sociale (CEGES) regroupe les instances nationales de l'économie sociale.

Le CEGES succède à l'ancien CNLAMCA (Comité national de liaison des activités mutualistes, coopératives et associatives regroupant les "familles" de l'économie sociale) qui a adopté en 1980 la première charte de l'économie sociale.



Mis à jour ( Jeudi, 17 Juillet 2014 12:47 )  
·
Réalisé par GENIOUS Interactive 1993 - 2016